Pension alimentaire

Que les parents soient ou non mariés, la pension alimentaire prend la forme d'une contribution à l'entretien et l'éducation de l'enfant.

La pension alimentaire peut être fixée d'un commun accord entre les parents ou par le Juge aux Affaires Familiales en fonction des ressources des parties et des besoins de l'enfant.

En cas de non-paiement total ou partiel d'une pension alimentaire fixée par le Juge, le créancier pourra mettre en œuvre une procédure de paiement direct ou porter plainte pour abandon de famille (non-paiement total durant deux mois consécutifs).

Par ailleurs, des pensions alimentaires existent aussi entre époux.

Dans le cadre du mariage, la pension alimentaire prend la forme d'une contribution aux charges du mariage.

Dans le cadre du divorce, la pension alimentaire prend la forme d'un devoir de secours au bénéfice de l'époux dans le besoin.